Quelles sont les limites du télétravail fréquent ?

Le télétravail présente plusieurs avantages tant pour l’employeur que pour l’employé. Le premier avantage serait la réduction des coûts, il y a aussi la flexibilité de temps, la diminution du stress ou bien l’amélioration de la qualité de vie. Ensuite, les salariés auront le temps de réaliser leurs activités à distance grâce à la nouvelle technologie, ce qui leur permettra d’être plus proches de leur famille. L’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée est le plus grand avantage du télétravail. Cependant cette forme d’organisation du travail n’est pas sans inconvénients. Le télétravail peut engendrer des difficultés et des risques lorsque sa mise en place n’est pas bien adaptée. Découvrez les limites du télétravail les plus fréquentes ci-après !

L’isolement social

La principale limite du télétravail serait le sentiment d’isolement social. En effet, le fait de travailler à distance signifie une perte de contact avec les collègues et les managers. Le salarié peut se sentir coupé du monde professionnel. Le manque de lien social pourrait nuire à la motivation et à la créativité mais surtout à la confiance en soi. Le travail à domicile a aussi un impact négatif sur la cohésion de l’équipe, à la culture de la société ou à la transmission des savoirs. Pour éviter tous ces risques, il convient de maintenir une communication régulière entre tous les acteurs via des outils de visioconférence, de messagerie instantanée ou de réseau social d’entreprise. Si possible, une alternance entre le télétravail et les périodes de présence au bureau serait conseillée. Cela permet de favoriser les échanges informels. Trouvez davantage de renseignements à ce sujet sur ce lien web.

Un risque sur la santé physique et mental du travailleur

Le télétravail peut être négatif sur la santé du travailleur. En effet, le travail à distance implique parfois une adaptation à un espace de travail inadéquat entraînant des troubles visuels ou musculosquelettiques. Ensuite, le télétravail risque de favoriser le développement de l’hyperconnexion qui se traduit par la difficulté à se déconnecter du travail tout au long de la journée et même la nuit, ce qui devient stressant pour le salarié et néfaste pour sa santé mentale. Cette situation provoque parfois un épuisement intellectuel. Il est judicieux de préserver un bon équilibre entre la vie personnelle et professionnelle.

La perte de repères temporels

Lorsque le salarié se plonge trop dans le travail, cela entraînerait une confusion entre le temps de repos et le temps de travail. Surtout si le travailleur ne suit pas un rythme de travail régulier ou lorsqu’il travaille sur un projet à long terme sans échéance précise. Il faut de l’autodiscipline et une bonne planification. Le manque d’organisation est la source d’une fatigue chronique, d’une désorganisation du sommeil, d’une baisse de la motivation voire d’un sentiment de dévalorisation lorsqu’on travaille à domicile. Il est important de respecter un planning de travail clair et réaliste. Il est nécessaire de fixer des objectifs quotidiens et hebdomadaires pour pouvoir s’accorder des pauses régulières.

 

Comments are closed.